Garges


Garges

Géographie
Garges-lès-Gonesse se situe dans la banlieue nord de Paris, à 15 km au nord-est de la capitale. La commune est limitrophe de : Sarcelles, Arnouville-lès-Gonesse, Bonneuil-en-France, ainsi que Dugny et Stains dans le département voisin de la Seine-Saint-Denis.

La ville est desservie par la gare RER Garges-Sarcelles, sur la ligne D, les bus 133, 252, 31, 333, 168, 368 intérieur et extérieur et 269 notamment.


Histoire
La Commune est communiste jusqu'en juin 1995 ; Henri Cukierman y est Maire. À cette date, lui succède Madame Nelly Olin Conseiller Général et Régional du val d'oise, vice président du conseil général, qui se fait élire Sénateur du Val-d'Oise trois mois plus tard après avoir démissionner de ses autres mandats. Elle a pourtant fait face à une liste dissidente, celle de Madame Françoise Sönnichsen, aujourd'hui Adjointe au Maire chargée des Ressources humaines et une liste Radicale et Société Civile qui est aussi présente lors de ses municipales. la Municipalité sortante de Gauche ayant refuser toute alliance avec les Radicaux. ils ne donnèrent aucunce consignes de vote pour le second tour ce qui permit à Madame Olin d'être élu.

En mars 2001, la liste Conduite par Madame Olin obtient la majorité absolue des suffrages exprimés dès le premier tour car elle n'a pas en face d'elle une opposition souder et la presse nationale dix jours avant le premier tour (le parisien) rédige un article sur un des colistier,la liste de gauche perd de nombreuses voix. Elle est réélue maire. Quand, en mars 2004, au sein du troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, elle devient Ministre déléguée chargée de la Lutte contre l'exclusion auprès de M. Jean-Louis Borloo, Ministre de la Cohésion sociale, c'est son Premier adjoint, chargé des Association et de la Politique de la ville, qui lui succède au poste de maire, M. Maurice Lefèvre qui a dabord fait le vide dans la nouvelle liste municipale en éliminant les prétendants naturels à cette succession dont Monsieur Montaldo, conseiller général connu sur le val d'oise est qui a beaucoup oeuvre au côté de Madame Olin pour faire tomber cette ville du PC au RPR, d'ailleur il bénéficie toujours de ré-élection successive et sa quote de popularité dépasse largement celle de la Municipalité, il est capable d'apporte plus de 44 % des suffrages sur son nom. Il lui succède en tant que vice-président de la Communauté d'agglomération Val-de-France, majoritairement socialiste.

Il est d'usage que les maires des communes-membres aient un tel poste, même dans l'opposition politique de l'établissement public. Ce dernier est en l'espèce présidée par Dominique Strauss-Kahn, député de la circonscription, ancien Ministre des finances de Lionel Jospin, et ancien maire de Sarcelles. Madame Olin est alors élue Premier adjoint chargé des Finances. C'est Pierre Galland, Quatrième adjoint, qui est chargé des affaires générales et préside la commission d'appel d'offres. C'est le seul élu UDF du conseil municipal, bien que souverainiste. La deuxième adjointe est Madame Blanchet, chargée de l'enfance.


Lire la suite ici
Sources Wikipedia

Garges

- 1 Géographie
- 2 Histoire
- 3 Actuellement
- 4 Administration
   - 4.1 Liste des maires
- 5 Démographie
   - 5.1 Tableau démographique des 50 dernières années
- 6 Monuments et lieux de visite
- 7 Personnalités liées à la commune
- 8 Voir aussi
   - 8.1 Liens internes
   - 8.2 Notes, sources et références
   - 8.3 Bibliographie
   - 8.4 Liens externes

Géographie

Garges-lès-Gonesse se situe dans la banlieue nord de Paris, à 15 km au nord-est de la capitale. La commune est limitrophe de : Sarcelles, Arnouville-lès-Gonesse, Bonneuil-en-France, ainsi que Dugny et Stains dans le département voisin de la Seine-Saint-Denis.

La ville est desservie par la gare RER Garges-Sarcelles, sur la ligne D, les bus 133, 252, 31, 333, 168, 368 intérieur et extérieur et 269 notamment.

Histoire

La Commune est communiste jusqu'en juin 1995 ; Henri Cukierman y est Maire. À cette date, lui succède Madame Nelly Olin Conseiller Général et Régional du val d'oise, vice président du conseil général, qui se fait élire Sénateur du Val-d'Oise trois mois plus tard après avoir démissionner de ses autres mandats. Elle a pourtant fait face à une liste dissidente, celle de Madame Françoise Sönnichsen, aujourd'hui Adjointe au Maire chargée des Ressources humaines et une liste Radicale et Société Civile qui est aussi présente lors de ses municipales. la Municipalité sortante de Gauche ayant refuser toute alliance avec les Radicaux. ils ne donnèrent aucunce consignes de vote pour le second tour ce qui permit à Madame Olin d'être élu.

En mars 2001, la liste Conduite par Madame Olin obtient la majorité absolue des suffrages exprimés dès le premier tour car elle n'a pas en face d'elle une opposition souder et la presse nationale dix jours avant le premier tour (le parisien) rédige un article sur un des colistier,la liste de gauche perd de nombreuses voix. Elle est réélue maire. Quand, en mars 2004, au sein du troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, elle devient Ministre déléguée chargée de la Lutte contre l'exclusion auprès de M. Jean-Louis Borloo, Ministre de la Cohésion sociale, c'est son Premier adjoint, chargé des Association et de la Politique de la ville, qui lui succède au poste de maire, M. Maurice Lefèvre qui a dabord fait le vide dans la nouvelle liste municipale en éliminant les prétendants naturels à cette succession dont Monsieur Montaldo, conseiller général connu sur le val d'oise est qui a beaucoup oeuvre au côté de Madame Olin pour faire tomber cette ville du PC au RPR, d'ailleur il bénéficie toujours de ré-élection successive et sa quote de popularité dépasse largement celle de la Municipalité, il est capable d'apporte plus de 44 % des suffrages sur son nom. Il lui succède en tant que vice-président de la Communauté d'agglomération Val-de-France, majoritairement socialiste.

Il est d'usage que les maires des communes-membres aient un tel poste, même dans l'opposition politique de l'établissement public. Ce dernier est en l'espèce présidée par Dominique Strauss-Kahn, député de la circonscription, ancien Ministre des finances de Lionel Jospin, et ancien maire de Sarcelles. Madame Olin est alors élue Premier adjoint chargé des Finances. C'est Pierre Galland, Quatrième adjoint, qui est chargé des affaires générales et préside la commission d'appel d'offres. C'est le seul élu UDF du conseil municipal, bien que souverainiste. La deuxième adjointe est Madame Blanchet, chargée de l'enfance.



Lire la suite iciSources Wikipedia


IMMOBILIER
Petites annonces
Location de maison
Déménagement
Garde meuble à paris
Diagnostic amiante
Loi Robien

TOURISME W-E
Croisière au soleil
Séjour thalasso
Circuits organisés
Billet avion
Chambre hotel

RENCONTRES
Annonces
Retrouver un ami d'enfance
Agence matrimoniale
Listes de mariage

BEAUTE
Epilation définitive
Arrêter de fumer
Greffe de cheveux
Thalassothérapie

SHOPPING
Louer un dvd
Envoyer des fleurs
Commander du vin
Equiper la maison
Auto occasion
Acheter aux enchères

HIGH -TECH
Ordinateurs portables
Ecrans plats
Matériel wi-fi
Téléphonie umts
Graveurs dvd
Assistant personnel

AUTO - MOTO
Assurance
Occasions
Achat neuf
Tuning
Cabriolet
4x4

DESTINATIONS
Hôtel Marrakech
Hôtel Rome
Hôtel Barcelone
Hôtel Istanbul

SERVICES ENTREPRISES
Conception de site
Référencement
Securite informatique
Domiciliation
Permanence téléphone
Alarme anti intrusion
Recouvrement impayés
Societe off-shore

SANTE
Complémentaire santé
Devis assurance sante
Assurance vie
Assurance retraite

CREDIT - PLACEMENTS
Rachat de crédit
Comparer les taux
Credit en ligne

DIVERTISSEMENTS
Cours de langues
Blogs
Voyance et tarots
Chiens et chats